Bourgogne Chardonnay
« Les Chazots »

La Parcelle

La parcelle des Chazots se situe sur la commune de Pommard sur l’aire d’appellation AOC Bourgogne.
Elle est d’une superficie de 48 ares 82.
Son sol est peu caillouteux, profond, composé essentiellement d’alluvions et de limons d’épandage provenant de la Saône.
Riche en argile, il permet à la vigne de bien s’acclimater et de pouvoir grandir sans difficultés. La vigne est enherbée dans le rang et labourée sous le rang.

Vinification & élevage

La récolte est manuelle.
L’élevage se fait en fûts de chêne de 2 et 4 ans pendant 12 mois

Dégustation

Ce Bourgogne blanc « Les Chazots » révèle des arômes de noisette aux accents beurrés et épicés, de fleurs blanches, abricots et pêches.
Au palais, il surprendra par sa finesse. Il est ample, onctueux, ferme et persistant.

Accord mets et vin

Des brochettes de queues de langoustines, un bar au fenouil, une cassolette de crabe, des asperges au beurre tiède, un Brie de Meaux, une Andouillette de Troyes, un jambon persillé.
Sa température idéale de service est de 12 °

Bourgogne Pinot Noir
« Cuvée de l’Oncle Paul »

La Parcelle

J’ai dédié cette cuvée à mon arrière grand-oncle, Paul Girardin. En effet, il fit don de sa part d’héritage du domaine à ma grand-mère (Mme Henri Lamarche) et a ainsi préservé l’unité du vignoble familial.

Ce Bourgogne est l’assemblage de trois parcelles (Taupe – Maison-Dieu, En la taupe et Croquamot). Les vignes sont âgées de 30 à 45 ans et la surface totale est de 65 ares. Celles-ci sont enherbées, cultivées sous le rang pour préserver la diversité et la mycorhization.

Vinification & élevage

La vendange est manuelle, triée, éraflée entièrement.
La vinification dure 3 semaines dont 12 jours de fermentation alcoolique. L’élevage se fait en fûts de chêne de 2 à 4 ans, pendant 12 mois.

Dégustation

Ce bourgogne d’un rubis grenat profond, s’exprime sur des notes de fruits rouges (cerise,framboise) et d’une note florale, la violette. La bouche est ample, d’une belle profondeur avec une grande intensité.

Accord mets et vin

Côté salé : une crème de panais à la cannelle et pancetta, un carpaccio de betterave et saint jacques huiles de pistache et vanille, un roulé de canard fumé à la mangue, un suprême de pintade rôti tandoori aux 3 choux, une côte de boeuf en croûte d’épices au café et pulpe de patate douce au chocolat.
Côté sucré : une mousse de chocolat noir piment d’Espelette, safran et sirop de griottines ou des poires pochées au pinot noir.
Servir aux alentours de 16-18°.

Bourgogne Pinot Noir
« Les Maisons Dieu »

La Parcelle

Une parcelle pleine d’histoire(s)…
D’un point de vue historique « Les Maisons Dieu » est un lieu-dit où un établissement religieux accueillait « pôvres et voyageurs », notamment les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle. Mais en 1750, les vignes furent détruites et les pierres récupérées en vue de la construction de l’Hôtel Dieu de Beaune.

Cette parcelle tient également une place de choix dans mon histoire familiale. En effet, jusqu’en 1945, ce lieu-dit ainsi que Toppe-Maison-Dieu et En La Taupe étaient en appellation Pommard (3ème cuvée). Mon arrière grand-oncle, Paul Girardin, s’est battu, en vain, pour que ces parcelles reprennent leur appellation d’origine.
Cette parcelle est donc sise sur la commune de Pommard avec une surface de 28are 95 ca et âgée de 30 ans. Elle est enherbée, cultivée sous le rang de façon à favoriser la biodiversité.

Vinification & élevage

La récolte est manuelle, triée, éraflée.
Une vinification de 3 semaines dont 12 jours de fermentation alcoolique, suivie d’un élevage en fûts de chêne de 2 à 4 ans pendant 12 mois

Dégustation

Ce Bourgogne a tout d’un Pommard : une robe soutenue, des arômes intenses de cassis et cerise.
En bouche, il impose par sa structure à la fois ferme et veloutée, une finale ample dotée de tanins persistants.

Accord mets et vin

Un caille aux raisins, un aoxa de veau, un boeuf à la thaïlandaise, des choux farcis, une darne de thon rouge, des filets de rougets à l’huile d’olive.
Côté fromage, il sera délicieux sur un Boursault, un Beaufort, un Chaume.
A servir entre 16 et 18°

Crémant de Bourgogne

Dégustation

Celui-ci est un blanc de noir.
Il est issu du cépage pinot noir venant de 2 parcelles de vignes âgées 52 et 40 ans.
C’est un vin plein d’audace, de fraicheur avec une belle vinosité.
D’une robe or vif ornée de petites bulles fines, formant un collier de perles avec des arômes puissants de fruits rouges (cerise, cassis, framboise).
Ce crémant de Bourgogne a une finale longue et persistante de fruits compotés, épicés.

Accord mets et vin

Il accompagne avec générosité une verrine de lapin en gelée, une queue de boeuf braisée, une poularde de Bresse, des noix de st jacques ou des poissons de rivière.
Du côté des douceurs, il sublimera un sorbet de fruits rouges ou un carpaccio d’ananas.
Il sera parfait pour un apéritif dinatoire.
A servir entre 6 et 8° pour l’apéritif et 6 à 9° pour le repas.