Auxey Duresses 1er cru « Les Duresses »

La Parcelle

« Les Duresses ». Ce nom vient du gaulois « Dorotia » ayant pour signification une barrière en bois mobile pour la fermeture des pâturages. Il y avait peut-être des troupeaux au pied de la montagne du Bourdon ? Cette ancienne dépendance de l’abbaye de Cluny partageait son activité entre moulins et pressoirs.

C’est une vigne de coteaux dont la pente est rude avec un sol marno-calcaire caillouteux exposé sud-sud-est et d’une surface de 35 ares, plantée en 1970. Elle est cultivée, labourée de façon à aérer le sol et ainsi favoriser l’enracinement.

Vinification & élevage

La récolte est entièrement manuelle. Elle est triée, éraflée, les baies arrivent entières dans la cuve. La vinification dure 15 jours dont 2 jours pré-fermentaires. L’élevage se fait à 100% en fûts de chêne dont 20% de fûts neufs. L’appellation « Les Duresses » est l’un des 1ers crus les plus renommés d’Auxey-Duresses.

Dégustation

Notre Auxey-Duresses a des notes florales : violette et rose, et minérales. Avec des arômes de kirsch, il se distingue par une trame tannique mesurée qui s’adoucit au fil du temps. Sa texture devient veloutée avec des notes épicées.

Accord mets et vin

Une caille rôtie au sirop d’érable et genièvres, un bar de lignes aux algues, un diabolique de poulet et potimarron, un lapin en drapé violet et sa dentelle de légumes ou un travers de porc mariné et grillé.
Coté fromage, il conviendra à un brie mendiant façon SYSY, un dôme de Saligny, une tomme aux fleurs ou un saint-Félicien.
Côte dessert : une tarte aux framboises, un béret basque, un cheesecake aux fruits rouges ou des prêles croustillantes au chocolat blanc.
Sa température idéale de service est de 16 °

Auxey Duresses « Les Fosses »

La Parcelle

Vigne de 34 ares et 53 ca, de cépage chardonnay, âgée de 30 ans. Cette parcelle flirte avec les Meursault, elle se trouve sur le versant Est de la colline le Montmelian. « Les Fosses » en terme géologique signifie fracture du sol (effondrement), l’érosion des siècles millénaires les ont recouvertes.

La vigne est labourée de façon à favoriser l’aération du sol pour que les racines puisent toute la quintessence du terroir. Sa vendange est manuelle, son pressurage est effectué en douceur grâce à l’utilisation d’un pressoir pneumatique qui nous permet de moduler les presses en fonction de la qualité du raisin.

Vinification & élevage

Après un débourbage, les moûts partent en fermentation en cuve inox et sont entonnés en fûts de chêne (dont 30 % de neuf) pour un élevage de 12 mois sur lie lorsque la densité est autour de 1020. Un bâtonage est effectué tous les 15 jours pendant 5 mois.

Dégustation

Cet Auxey-Duresses à la robe or pâle, aux arômes floraux et agrumes confits nous fait découvrir une bouche minérale, d’amande grillée et de citron avec une belle fraicheur en final.

Accord mets et vin

Il s’accordera avec une terrine de lotte, un brochet sauce curry, des saint jacques poêlées, une sole meunière, un feuilleté d’escargots, des cuisses de grenouille, une blanquette de veau, une patate grillée, un chaud froid de poulet.
Côté fromage, un morbier, un bleu de Bresse, un bleu de Gex, une tomme de brebis, un vieux comté le sublimera.
Côté dessert, des cassatines siciliennes et nougatine pistache, poire en crumble et noisette, tarte aux mirabelles et une panna cotta au safran et ses biscuits à la cannelle.
Sa température idéale de service est de 12°